Philips Bio-light : des bactéries bioluminescentes pour éclairer la maison

La nuit, la bioluminescence des lucioles est un spectacle qui nous laisse tous émerveillés et intrigués. Mais avez-vous déjà envisagé d’éclairer votre habitat avec de la lumière provenant d’un organisme vivant ? Le géant de l’électronique Philips pensent que cela pourrait représenter l’avenir de l’éclairage d’ambiance. Son nom : « Bio-light ».

La bioluminescence provient d’une réaction chimique au sein d’un organisme vivant. Au cours de cette réaction, l’énergie chimique est convertie en énergie lumineuse. La lumière produite est dite « froide » car seulement un cinquième de cette lumière génère de la chaleur.

Bio-light fait partie du programme   »Microbial Home » de Philips. Ce projet dont les applications sont relativement nombreuses, consiste a créé des écosystèmes domestiques qui offrent une alternative aux solutions traditionnelles d’énergie, de nettoyage, d’éclairage  ou de traitement des déchets.

Le concept Bio-light repose différentes technologies biologiques pour créer des effets de lumière. Cet éclairage autonome est écologique car il ne nécessite pas d’électricité pour produire de la lumière. Il utilise des bactéries bioluminescentes qui se nourrissent de méthane et de matières compostées générées par la vie quotidienne de la maison.

Telle une oeuvre d’art, Bio-light se présente sous la forme d’un ensemble de cellules de verres soufflées maintenues par un cadre en acier. Dans ces cellules se trouvent des cultures bactériennes qui vont émettre une douce lumière verte. L’ensemble peut être accroché sur un mur.

Les cellules de verres sont reliées ensemble par des tubes de silicium qui rejoignent la base de la lampe bioluminescente. Cette base est en fait un réservoir de nourriture pour les bactéries. Tant qu’il y a à manger, Bio-light reste en fonctionnement.

L’inconvénient majeur, c’est que cette lampe ne semble pas avoir d’interrupteur. Par ailleurs, la douce bioluminescence n’est certainement pas suffisante pour fournir l’éclairage nécessaire à une maison. La lumière est produite plus lentement que nos éclairages traditionnels et les bactéries doivent être gardées en vie pour que Bio-light tienne la route.

L’avantage réside dans le fait que cette lampe ne nécessite aucun câble pour fonctionner. Bio-light est totalement déconnectée du réseau électrique.

Pour ses concepteurs chez Philips, ce type d’éclairage biologique peut nous permettre de prendre conscience de l’énergie stockée dans nos déchets ménagers. Des produits biologiques comme Bio-light pourraient à l’avenir être auto-énergisant et s’adapter à leur environnement.

Parmi les applications  possibles de cette biotechnologie, on retrouve le marquage routier de nuit, les indications lumineuses dans les lieux faiblement éclairés (sorties de secours dans les cinémas et les discothèques), les enseignes lumineuses de nuit (pharmacies) ou encore l’éclairage d’ambiance des centres thérapeutiques où la lumière peut jouer un rôle sur l’humeur.

Source Philips Design




Un commentaire, une idée, une question ou une innovation similaire ? Participez à la discussion en laissant votre message.




Restez connecté avec l'Innovation et les Nouvelles Technologies

Inscrivez-vous et recevez les dernières news par e-mail.

Suivez Actinnovation via le fil RSS, Facebook, Twitter et Google +.




A propos de l'auteur de cet article

Florian LOPEZ

Fondateur du site Actinnovation.com et passionné par les nouvelles technologies, les découvertes scientifiques et l'innovation au sens large. Retrouvez Actinnovation.com sur Twitter, sur Facebook, ou encore sur Google+. N'hésitez pas à me suivre également sur mon profil Google +.