Réalité Augmentée : Go For It // Dating 3.0 – La rencontre virtuelle de demain

Cette vidéo présente le rendu final d’un projet de deux étudiants en gestion de projet multimédia. Benoit et Antoine ont mené ce projet dans l’unique but d’atteindre 5 000 vues sur YouTube en trois jours, du 18 au 20 mai derniers. Cinq jours plus tard, ils ont dépassé le cap des 18 000 vues.


La vidéo à voir plus bas, propose une vision de ce que pourra être la drague du futur version 3.0. Dans ce futur proche, les sites de rencontres tels que Meetic, eDarling ou AdopteUnMec sont au placard. Les rencontres virtuelles se font désormais dans la vie réelle grâce à une application mobile qui, via la réalité augmentée, ajoute une dimension numérique supplémentaire à notre vision du monde. Il suffit de croiser des gens dans la rue pour que l’application les identifie avec une technologie de reconnaissance faciale et pour afficher en surimpression leurs affinités, leur réseau social et toutes les informations qu’ils partagent sur le web. Ici, la drague se fait en personne et pas derrière un PC.

C’est intrusif mais malgré la polémique autour de la protection des données personelles,  la tendance actuelle des comportements est d’afficher sa vie sur Internet.

Enfin, sachez que ce type d’application n’est pas si éloigné dans le temps. Un exemple d’application similaire avec le projet UI-ART de l’université de Aalto en Finlande est à voir ici.

Making of sur le site d’Antoine Boulinguez




Un commentaire, une idée, une question ou une innovation similaire ? Participez à la discussion en laissant votre message.




Restez connecté avec l'Innovation et les Nouvelles Technologies

Inscrivez-vous et recevez les dernières news par e-mail.

Suivez Actinnovation via le fil RSS, Facebook, Twitter et Google +.




A propos de l'auteur de cet article

Florian LOPEZ

Fondateur du site Actinnovation.com et passionné par les nouvelles technologies, les découvertes scientifiques et l'innovation au sens large. Retrouvez Actinnovation.com sur Twitter, sur Facebook, ou encore sur Google+. N'hésitez pas à me suivre également sur mon profil Google +.