Cardiologie : une turbine qui s’implante dans les artères humaines pour alimenter un pacemaker

Des scientifiques suisses l’Université des Sciences Appliquées de Berne, ont mis au point une mini-turbine qui une fois implantée dans une artère humaine permettrait d’alimenter en électricité un pacemaker grâce à la pression sanguine.

Le coeur est une pompe qui peut produire entre 1 et 1,5 watt de puissance hydraulique et un stimulateur cardiaque n’a besoin que de 10 microwatts pour fonctionner correctement et envoyer une impulsion électrique suffisante pour stimuler sa contraction.

L’idée de cette mini-turbine est de créer une sorte de dynamo utilisant le flux sanguin comme source d’énergie. L’objectif est d’arriver à créer une source d’énergie perpétuelle. Le pacemaker donne l’impulsion au coeur, le coeur se contracte et crée un flux sanguin qui alimente le pacemaker grâce à  cette turbine et ainsi de suite.

La pose d’un stimulateur cardiaque impose au patient certaines contraintes de fonctionnement comme celle du remplacement des piles ou des câbles pour la circulation du courant. Cette découverte, présentée récemment lors de la Conférence Internationale sur les Microctechnologies en Médecine et Biologie de Lucerne, pourrait les libérer de tout cela et les rendre auto-suffisant en énergie électrique. Par ailleurs, d’autres appareils comme les capteurs de pression sanguine, les neurostimulateurs, les dispositifs de surveillance des signes vitaux ou encore les pompes à médicaments pourraient bénéficier de cette alimentation.

Les chercheurs ont encore un peu de chemin à faire pour aboutir à un implant sans risque. En effet, la pose des ces turbines dans les artères peut entraîner des turbulences liées à leur fonctionnement qui seraient à l’origine de la création de caillots sanguins dangereux pouvant entraîner à leur tour un arrêt du coeur. Pour éviter ce problèmes, ils doivent encore revoir la conception de cette mini-turbine et modifier sa forme.

 

 

 

 

 

Mots-clés : , ,



Un commentaire, une idée, une question ou une innovation similaire ? Participez à la discussion en laissant votre message.




Restez connecté avec l'Innovation et les Nouvelles Technologies

Inscrivez-vous et recevez les dernières news par e-mail.

Suivez Actinnovation via le fil RSS, Facebook, Twitter et Google +.




A propos de l'auteur de cet article

Florian LOPEZ

Fondateur du site Actinnovation.com et passionné par les nouvelles technologies, les découvertes scientifiques et l'innovation au sens large. Retrouvez Actinnovation.com sur Twitter, sur Facebook, ou encore sur Google+. N'hésitez pas à me suivre également sur mon profil Google +.